L’IFAC, Gavi et le Fonds mondial lancent des programmes novateurs de renforcement des capacités en comptabilité au Burkina Faso et au Ghana.

26 septembre 2022 | Ouagadougou, Burkina Faso | Français

L’IFAC, Gavi et le Fonds mondial lancent des programmes novateurs de renforcement des capacités en comptabilité au Burkina Faso et au Ghana.

Les échanges avec l’USAID ouvrent la voie à la poursuite des travaux.

Sep 26, 2022 | Accra, Ghana | Français

Vendredi dernier a marqué le début officiel du programmes de renforcement des capacités de la profession comptable au Ghana et au Burkina Faso, menés par la Fédération internationale des comptables (IFAC), Gavi, l’Alliance du vaccin, et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les programmes développeront les capacités de l’Institut des comptables agréés du Ghana et l’Ordre national des experts-comptables et des comptables agréés du Burkina Faso. L’IFAC a établi un partenariat avec la Fédération panafricaine des comptables (PAFA), qui jouera le rôle de gestionnaire de programme et de projet pour la mise en œuvre des projets pilotes dans les deux pays.

En se concentrant sur le renforcement de l’infrastructure de la profession comptable, ces projets pilotes soutiendront des pratiques comptables solides dans le secteur de la santé publique, amélioreront la gestion financière des fonds des donateurs et apporteront des avantages à long terme à l’économie et à la société du Ghana et du Burkina Faso.

« Le développement des capacités de la profession comptable présente de nombreux avantages pour les économies et les sociétés locales, régionales et nationales, notamment une gestion financière publique saine et la surveillance des fonds de santé publique », a déclaré Scott Hanson, directeur de la politique et de l’engagement mondial de l’IFAC. « Les projets lancés vendredi – créés grâce à des partenariats locaux et mondiaux – renforceront les systèmes résilients du secteur de la santé publique et fourniront des informations de haute qualité que les gouvernements et les populations du Ghana et du Burkina Faso pourront utiliser pour prendre des décisions fondées sur des données. Ils contribueront à la création de professions comptables nationales capables de répondre pleinement aux besoins du Ghana et du Burkina Faso. Nous sommes impatients de développer ces programmes avec le soutien de Gavi, du Fonds mondial et maintenant de l’USAID. »

« Le Fonds mondial est un contributeur majeur à la réalisation de l’Objectif de développement durable 3 lié à la santé et est parfaitement conscient qu’un système de santé résilient et durable (y compris une gestion financière publique robuste) sous-tend la réalisation des objectifs de l’ODD-3 et continuera à tirer parti de la force collective de notre partenariat pour renforcer les capacités et les compétences des organisations comptables professionnelles », a déclaré Alexander Birikorang, responsable de la gestion financière des subventions au Fonds mondial.

« Une gestion financière saine est essentielle pour que les programmes de Gavi puissent améliorer la vie du plus grand nombre de personnes possible », a déclaré Assietou Diouf, directeur général des finances et des opérations de Gavi, l’Alliance du Vaccin. « Ces projets pilotes au Ghana et au Burkina Faso ont pour but de stimuler la transparence et de renforcer les compétences et les capacités locales au niveau local. Cependant, au-delà de cela, nous attendons également qu’ils contribuent à un cadre pour de meilleures pratiques comptables qui pourraient un jour bénéficier à tous les pays soutenus par Gavi. »

Lelancement officiel de vendredi a réuni les principales parties prenantes des deux pays, dont le contrôleur et comptable général de la République du Ghana et des représentants du Burkina Faso, dont l’ambassadeur du Burkina Faso. L’événement a suivi deux semaines de réunions intensives à Accra et à Ouagadougou pour coordonner un large soutien et assurer le succès de ses projets.

L’événement de lancement a également été l’occasion pour l’IFAC, les organisations comptables locales et les organismes donateurs de se reunirr, y compris l’USAID, qui a récemment rejoint les efforts visant à renforcer les capacités et à soutenir la gestion financière dans le pays. Les discussions ont porté sur les prochaines étapes des projets au Ghana et au Burkina Faso et sur l’avenir du partenariat.

 À propos de l’IFAC

L’IFAC est l’organisation mondiale de la profession comptable, dont la mission est de servir l’intérêt public en renforçant la profession et en contribuant au développement d’économies internationales fortes. L’IFAC compte 180 membres et associés dans 135 juridictions, représentant plus de 3 millions de comptables dans la pratique publique, l’éducation, le service public, l’industrie et le commerce.

À propos du Fonds mondial

Le Fonds mondial est un partenariat mondial visant à vaincre le VIH, la tuberculose et le paludisme et à garantir un avenir plus sain, plus sûr et plus équitable pour tous. Nous collectons et investissons plus de 4 milliards de dollars US par an pour lutter contre les maladies infectieuses les plus mortelles, combattre l’injustice qui les alimente et renforcer les systèmes de santé dans plus de 100 pays parmi les plus durement touchés. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nous avons investi 4,3 milliards de dollars supplémentaires pour lutter contre la nouvelle pandémie et renforcer les systèmes de santé. Nous réunissons les dirigeants mondiaux, les communautés, la société civile, les agents de santé et le secteur privé pour trouver les solutions qui ont le plus d’impact, et nous les mettons en œuvre à l’échelle mondiale. Depuis 2002, le partenariat du Fonds mondial a permis de sauver 50 millions de vies.

 

A propos de Gavi, l’Alliance du Vaccin

Gavi, the Vaccine Alliance est un partenariat public-privé qui contribue à la vaccination de la moitié des enfants du monde contre certaines des maladies les plus mortelles. Depuis sa création en 2000, Gavi a permis de vacciner toute une génération – plus de 981 millions d’enfants – et d’éviter plus de 15 millions de décès futurs, contribuant ainsi à réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays à faible revenu. Gavi joue également un rôle clé dans l’amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre Ebola, le choléra, le méningocoque et la fièvre jaune. Après deux décennies de progrès, Gavi se concentre aujourd’hui sur la protection de la prochaine génération, surtout des enfants n’ayant reçu aucune dose de vaccin. La Vaccine Alliance fait appel à des financements innovants et aux dernières technologies – des drones à la biométrie – pour sauver des millions de vies supplémentaires, prévenir les épidémies avant qu’elles ne puissent se propager et aider les pays sur la voie de l’autosuffisance. Pour en savoir plus, consultez le site www.gavi.org et connectez-vous avec nous sur Facebook et Twitter.

Gavi est l’un des organisateurs de COVAX, le pilier vaccins de l’Accélérateur d’accès aux outils COVID-19 (ACT), avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF. Dans son rôle, Gavi se concentre sur l’approvisionnement et la livraison de COVAX : la coordination de la conception, de la mise en œuvre et de l’administration de la Facilité COVAX et de l’AMC Gavi COVAX et la collaboration avec ses partenaires de l’Alliance, l’UNICEF et l’OMS, ainsi que les gouvernements, sur la préparation et la livraison dans les pays.

L’Alliance pour le Vaccin rassemble les gouvernements des pays en développement et des pays donateurs, l’Organisation mondiale de la Santé, l’UNICEF, la Banque mondiale, l’industrie du vaccin, des agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres partenaires du secteur privé. Vous trouverez ici la liste complète des gouvernements donateurs et des autres grandes organisations qui financent le travail de Gavi.

Trouver le lien de la vesrion anglaise en cliquant ici

A propos de l’ONECCA BF

L’ONECCA-BF est l’organisation nationale de la profession comptable vouée à servir l’intérêt public en renforçant la profession et en contribuant au développement d’une forte économie au Burkina Faso, dans la région et à l’international. L’ONECCA-BF est composé de 140 membres dont 100 personnes physiques et 48 sociétés, dans la pratique en cabinet et au service de tous les secteurs d’activités du public et du privé, exerçant sur tout le territoire national et à l’étranger. L’ONECCA-BF est membre de l’ABWA, de la PAFA, de la FIDEF et membre de l’IFAC.